La médiation familiale lorsqu’une succession est difficile

Le décès d’un proche implique pour la famille des démarches administratives qui sont cadrées par la réglementation. Mais, il peut y avoir conflit sur la transmission, l’indivision, la répartition du patrimoine, sur la valeur accordée à tel ou tel bien… En effet, au-delà de ce qui est cartésien et rationnel, cette situation peut amener de profondes discordes qui ont parfois pris naissance dans l’histoire familiale voire les secrets de famille.

Sortir de ce conflit implique le fait que personne ne peut véritablement résoudre celui-ci en dehors des personnes elles-mêmes.

Vous désirez régler cela et ne pas ajouter peine sur peine.

keys_noir

La médiation familiale propose

  • Une alternative à une procédure judiciaire longue et coûteuse
  • Une ou des solutions équilibrées trouvées par chacune des personnes présentes
  • Une clarification des places et responsabilités de chacun au sein de la famille
  • Un apaisement des relations frère-sœur, parent-enfant, beau-parent-enfant…
  • L’accompagnement du tiers professionnel neutre et impartial dans la confidentialité

red_tree